Certains cafés colombiens qui arrivent jusqu´à nous ont un parcours plus compliqué que d´autres… En Colombie, le système de contrôle de qualité régulé par la Fédération National des Caféiculteurs est très stricte et très peu ouvert aux profils en tasse qui sortent des marges. C´est ainsi qu´un très beau café naturel pourrait se voir mélanger à des grains de basse qualité pour avoir un parche qui tire sur le brun. Ce système qualité a été établi dans l´objectif de de sélectionner et de fournir un café stable et compréhensible pour les marchés de masse. Tout se qui s´en éloigne est écarté. Les producteurs colombiens se sont donc habitués à ce standart et très peu s´aventure sur de nouveaux procédés.

Historique du projet “Les jeunes agriculteurs de Huila” 

Les jeunes agriculteurs de Huila

En mai 2017, nous avons fait la rencontre de neuf agriculteurs de la région de Huila et avons passé une semaine ensemble afin de participer à diverses expériences, partager nos connaissances et nos idées. Ensemble, nous avons travaillé sur les méthodes traditionnelles en intégrant des variantes innovatrices sur les processus de fermentation.  La fermentation et le séchage sont deux étapes obligatoires de la préparation du café qui sont parfois sous-estimés par les producteurs qui souhaitent vendre au plus vite leur production. Pourtant ces deux étapes sont cruciales et bien maitrisées, elles améliorent véritablement la qualité du grain. Cette valeur ajoutée lors de la préparation contribue à augmenter le prix d´achat et à une meilleure rentabilité des exploitations. C´est tout l´enjeux du travail d´expérimentation que nous menons dans les pays producteurs.

Nous retournons en novembre 2018 dans le Huila afin de constater les résultats sur le terrain.  Nous sommes très heureux de voir que ces-mêmes producteurs expérimentent des cafés en préparation Honey et Naturel. Nous en profitons pour participer en tant que juge au concours « Best of Huila » lors du festival du café de Guadalupe, organisé par la coopérative Coocentral. Nous organisons également un programme éducatif sur l’analyse sensorielle du café. Une trentaine de jeunes spécialistes ont participé aux formations, la plupart d’entre eux sont des ingénieurs, des agronomes, des agriculteurs et des producteurs de la coopérative Coocentral. Nous avons confronté les participants non seulement a des cafés colombiens, mais également à des profils d’autres pays tels que le Kenya, l’Éthiopie, le Brésil … Afin de les aider à s´ouvrir sur de nouvelles perspectives organoleptiques.

Suite de l´aventure ?

Le projet se développe activement dans le Huila. De nombreux producteurs sont intéressés par les projets de formations et par les expériences de fermentation. L´objectif 2019 est de reproduire cette expérience en Colombie à d´autres pays producteurs.  
Ce sont des projets complexes mais très enrichissants car ils abordent non seulement un enjeu éducatif, mais aussi technologique et scientifique. Affaires à suivre sur notre blog.