Le système du commerce équitable du café

Le système de commerce équitable a été créé en Europe et en Amérique du Nord afin d’aider les artisans et les producteurs des pays du Sud. En éliminant les intermédiaires, le commerce équitable vise à laisser une plus grande part des profits aux producteurs.

La certification du commerce équitable a vu le jour à la fin des années 1980. Il s’agit d’un système de surveillance mis sur pied pour s’assurer que tant les producteurs que les importateurs respectent une série précise de critères sociaux et environnementaux. Un logo distinctif permet aux consommateurs et consommatrices de reconnaître les produits équitables. Le café a été le premier produit certifié équitable mis en marché.

Les objectifs du commerce équitable

-Assurer une juste rémunération du travail des producteurs et artisans les plus défavorisés, pour leur permettre de satisfaire à leurs besoins élémentaires en matière de santé, d’éducation, de logement, de protection sociale.
-Garantir le respect des droits fondamentaux des personnes comme le refus de l’exploitation des enfants, du travail forcé, de l’esclavage…
-Instaurer des relations durables et équitables entre partenaires économiques.
-Favoriser la préservation de l’environnement.
-Proposer aux consommateurs des produits de qualité.

Le premier programme de certification équitable a vu le jour en 1988 aux Pays-Bas ; c’est la Fondation Max Havelaar. Elle a été ainsi nommée en l’honneur d’un roman néerlandais du XIXème siècle, qui dénonçait les mauvais traitements subis par les travailleurs du café durant la période coloniale néerlandaise.